6 erreurs à éviter en graphic design

Lorsque vous créez une entreprise ou une marque, vous allez probablement devoir mettre en place une stratégie de communication. Celle-ci pourra inclure de nombreux leviers et de nombreuses compétences tels que les réseaux sociaux, un site internet, la photographie, le graphic design, etc.
En utilisant ces différents outils, vous pourrez alors créer une véritable identité et image de marque, et ainsi faciliter la promotion de vos services ou produits. Il y a cependant des erreurs à éviter à tout prix lorsque vous allez créer votre charte graphique.

Spécialistes en communication, Quatre Deux Deux vous livre les six erreurs les plus courantes en graphic design et vous explique pourquoi et comment les éviter !

Avoir trop de polices dans sa charte graphique

C’est souvent une erreur commise par les designers débutants. En utilisant trop de polices dans un logo par exemple, le message devient difficilement compréhensible. Bien qu’il puisse être amusant d’utiliser plusieurs polices pour transmettre différents messages, en 2022, c’est une erreur qu’on ne veut plus voir. Il est important, lorsque vous allez créer votre charte graphique, de déterminer maximum trois polices différentes utilisables pour tous vos éléments graphiques.


De plus, en utilisant une police principale, vous créez un fil rouge qui permettra à votre audience d’identifier facilement votre entreprise ou marque.


Il va également être important de correctement identifier les tailles des éléments graphiques lors de votre sélection de polices. En effet, un logo, qui est fréquemment une pièce graphique de petite taille, ne pourra contenir que peu de texte. L’utilisation d’une seule police est donc recommandée. Mais pour des supports plus grands ou plus complexes, par exemple votre site web, vous pouvez faire preuve de plus de créativité.

Il va par ailleurs être important de prendre en compte le crénage des polices, c’est-à-dire l’espacement entre les lettres, ce qui aura un énorme impact sur le rendu de vos éléments graphiques. Ajuster l’espace entre les lettres peut faciliter la lecture des mots et ainsi améliorer le rendu général.

N’utiliser que des images de banques d’images

Les banques d’images peuvent représenter une solution pratique et économique lorsque vous travaillez sur un projet nécessitant des images bien spécifiques. Néanmoins, utiliser trop de photos d’archives peut renvoyer une image négative de votre travail. De plus, certaines images sont couramment utilisées par de nombreuses marques, ce qui a pour effet de les transformer en cadeaux empoisonnés.
De plus, certaines banques d’images vous feront payer la licence d’utilisation de leurs photos.

Dans le cas où vous n’aurez pas cette licence, vous pourriez facilement vous retrouver avec des images de faible résolution ou ayant un énorme filigrane au milieu. Ce serait dommage de dévaloriser votre travail à cause de ce genre de détail.

Oublier les relectures

L’orthographe et la grammaire sont particulièrement importantes, notamment lorsque vous lancez une campagne print ou même lors de l’envoi d’un e-mail. Bien que la mauvaise utilisation de certains signes de ponctuation comme la virgule puisse ne pas être un problème majeur, certaines personnes ne verront que ça et oublieront le reste du projet.

Imaginez que vous lanciez une campagne incluant la distribution de flyers et que ces flyers soient remplis de fautes d’orthographe. Cela se retournera contre vous et décrédibilisera votre action.

Les clients sont exigeants avec les marques et peuvent, en raison de fautes d’orthographes, avoir une mauvaise image de votre entreprise.

Afin d’éviter ce genre de déconvenue, relisez-vous et faites-vous relire. Même si vous excellez en orthographe et en grammaire, plusieurs facteurs peuvent faire que vous ne verrez pas vos fautes.

Choisir de mauvaises couleurs

À l’image des polices que vous allez utiliser, le choix des couleurs va s’avérer primordial. En effet, selon votre marché ou l’image que vous essayez de créer, l’utilisation de certaines couleurs peut s’avérer contre-productif.
De plus, utiliser des couleurs trop vives peut nuire à la compréhension de vos design. Il est donc important, lorsque vous créez votre charte graphique, d’inclure une charte colorimétrique à respecter.

Cette charte doit inclure non seulement les couleurs primaires, mais également les couleurs secondaires autorisées. Il vous faudra aussi tester la compatibilité entre les couleurs et les polices de caractères sélectionnées. Cette étape vous permettra de vous assurer de la lisibilité de vos textes, qu’il soit seul ou accompagné d’autres éléments.

Ne pas penser à la hiérarchisation des informations

Que ce soit pour une création graphique ou pour la création de votre site internet, la hiérarchisation des informations va être importante. Elle va notamment permettre au public d’identifier rapidement quels sont les informations les plus importantes.

Chaque fois que vous créez un nouveau design, vous souhaitez transmettre un message spécifique. Que ce soit une opération commerciale ou le partage d’un article de blog, la hiérarchisation des informations présentes dans votre création dictera à votre audience ce qu’elle doit retenir. 

Attention, la hiérarchisation n’implique pas uniquement la taille de la police, mais bien l’organisation des informations dans votre création graphique.

Créer pour le mauvais support

Lorsque vous allez entamer un projet, il vous faudra d’abord déterminer sur quel support il apparaîtra. Que ce soit sur les réseaux sociaux, sur votre site internet ou bien imprimé au sein d’un magazine, son placement va forcément impacter votre travail. 

Par exemple, si votre création doit être imprimée, vous utiliserez plutôt le mode de couleur dit CMJN qui signifie Cyan, Magenta, Jaune et Noir, qui est utilisé pour l’impression en quadrichromie. 

Si votre création doit apparaître sur un écran numérique, alors il devra être créé en RGB pour Red, Green, Blue, qui sont en fait les couleurs utilisées par les écrans lumineux afin d’afficher une gamme de couleurs.

Vous l’aurez compris. Bien que ces erreurs soient courantes, elles peuvent réellement pénaliser votre travail et l’image que vous souhaitez créer pour votre entreprise ou votre marque. Il est donc important d’y faire attention. 

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la mise en place d’un projet graphique, n’hésitez pas à nous contacter. La bonne mise en place participera grandement à la réussite de votre projet et de votre marque. Cela vous permettra également d’avoir des outils efficaces pour votre communication.

Raconter votre histoire est notre passion et nous avons hâte de la raconter pour vous.

WordPress Cookie Plugin by Real Cookie Banner